"The sap of springs flows from the dead leaves."
Collaboration with Yaryna Shumska, Aout 2022, Domaine des Buis, Entraygues-sur-Truyère, France.

Barbara Le Béguec Friedman (FR) 

Yaryna Shumska (UA)


The two artists met in November 2019 during an artistic residency in France. This meeting turned into a first collaboration in 2020 entitled DIALOGUE, consisting of a joint work and two exhibitions (in Lutsk and Lviv, Ukraine) and the edition of an eponymous book.
Following an invitation from Pauline Broqua to the Domaine des Buis, for whom Barbara LeBéguec-Friedman creates the labels and tells the story of each wine through her drawings, the two artists worked together and became immersed in the place.

Inspired by a phrase of the poet François Fabié "The sap of spring flows from the dead leaves", this exhibition, completely integrated into the place and what it contains, is a tribute to those who work and live with the land, against all odds, a tribute to Pauline in particular.

Installation of everyday objects gleaned at Les Buis, arranged in such a way as to give them another life, drawings and paintings produced over the last few years but also created during our stay... we have tried to give an account here of a few days of immersion in the domain, we invite you to a stroll between poetry and gesture, while waiting for the rain...


 

Barbara Le Béguec Friedman (FR) 

Yaryna Shumska (UA)

Les deux artistes se sont rencontrées en novembre 2019 lors d'une résidence artistique en France. Cette rencontre s’est muée en une première collaboration en 2020 intitulée DIALOGUE, constituée d'un travail en commun et de deux expositions (à Loutsk et à Lviv, Ukraine) et de l'édition d'un livre éponyme. 

Suite à l'invitation de Pauline Broqua au domaine des Buis, pour qui Barbara LeBéguec-Friedman crée les étiquettes et raconte chaque cuvée à travers ses dessins, les deux artistes ont travaillé ensemble et se sont imprégnées du lieu. 

 

Inspirée par une phrase du poète François Fabié "La sève des printemps jaillit des feuilles mortes", cette exposition complètement intégrée au lieu et à ce qu'il porte, est un hommage à ceux qui travaillent et vivent avec la terre, contre vents et marrées, un hommage à Pauline tout particulièrement.

 

Installation d'objets du quotidien glanés aux Buis, disposés de manière à leur donner une autre vie, dessins et peintures produits ces dernières années mais aussi créés durant notre séjour… nous avons tenté de rendre compte ici de quelques jours en immersion au domaine, nous vous invitons à une balade entre la poésie et le geste, en attendant la pluie…

ABSENCE

affiche Absence.jpg

ABSENCE, personal exhibition, espace zero, Perpignan, France.

Selection of works by Barbara Le Béguec Friedman - paintings, drawings, installations and traces of action art - all linked by the idea of absence.
How to speak about the unspeakable, show the invisible or make palpable what is not there, but so present sometimes?

 

 

ABSENCE, exposition personnelle, espace zéro, Perpignan, France.

Sélection d'œuvres de Barbara Le Béguec Friedman - peintures, dessins, installations et traces d'art action - toutes liées par l'idée d'absence.
Comment parler de l'indicible, montrer l'invisible ou rendre palpable ce qui n'est pas là, mais si présent parfois ?

PRENDRE LE TEMPS

Rencontre de fin de résidence et présentation des recherches et travaux.  ​
Rencontre de fin de résidence et présentation des recherches et travaux. ​

press to zoom
Rencontre de fin de résidence et présentation des recherches et travaux.  ​
Rencontre de fin de résidence et présentation des recherches et travaux. ​

press to zoom
Verticale, action lors de la matinée de rencontre de fin de résidence.
Verticale, action lors de la matinée de rencontre de fin de résidence.

press to zoom
Rencontre de fin de résidence et présentation des recherches et travaux.  ​
Rencontre de fin de résidence et présentation des recherches et travaux. ​

press to zoom
1/5

Prendre le Temps résidence de création-production à l'Espace O25rjj, Loupian, France.

Le 21 février 2021 - Rencontre de fin de résidence et présentation des recherches et travaux.

Laisser couler Impression sur bâche 190 x 250 cm
Laisser couler Impression sur bâche 190 x 250 cm

press to zoom
Laisser couler Impression sur bâche 190 x 250 cm, in situ.
Laisser couler Impression sur bâche 190 x 250 cm, in situ.

press to zoom
Laisser couler Impression sur bâche 190 x 250 cm
Laisser couler Impression sur bâche 190 x 250 cm

press to zoom
1/2

Laisser couler
Impression sur bâche 190 x 250 cm

Oeuvre exposée sur la F.L.A.C. du 21 février au 21 mars 2021

"Laisser couler" est une photo action, elle fait partie d'une série de travaux sur la notion de "Prendre le temps".

La contemplation est apparue comme un aspect presque inhérent à l'intention de m'approprier le temps et le lieu. Une grande partie de ma recherche a donc été dédiée à l'observation.
Durant plusieurs jours mon travail a été de créer des actions à travers lesquelles j'ai essayé de ressentir le temps. De plusieurs manières, j'ai tenté de rendre cette matière un peu plus visible, bruyante, pesante ou palpable... un peu plus concrète.

Après avoir travaillé avec la répétition du geste et le silence, je me suis orientée vers l'écoulement, le temps insaisissable.
"Laisser couler" a été créé en utilisant des objets et matériaux faisant partie du lieu, à travers lesquels j'ai quantifié, porté, regardé des matières s'égrainer en "prenant le temps" au sens propre comme au sens figuré.

Prendre le Temps
Prendre le Temps

press to zoom
Action Recherche
Action Recherche

press to zoom
Penser l'action : le dessin, un outil méditatif - "figurer, construire et penser..."
Penser l'action : le dessin, un outil méditatif - "figurer, construire et penser..."

press to zoom
Prendre le Temps
Prendre le Temps

press to zoom
1/28

Prendre le Temps, février 2021, résidence de création-production à l'Espace O25rjj, Loupian, France.
 

Cette période de travail s'est déroulée après le premier confinement, dans une atmosphère très particulière où presque tout devint pour moi incertitude...

Actuellement, le contexte sanitaire a aussi orienté ses questionnements et son travail vers un dépouillement du geste et le besoin de revenir à un certain minimalisme, une sorte de poésie du "presque rien", de l'infime...

Le Temps ne nous appartient pas... De manière intrinsèque, il défile, nous échappe comme du sable entre nos doigts.
Sauf, peut-être, quand on le prend.

Ma résidence à l'Espace o25rjj fut l'occasion de "prendre le temps".

1/1

The Price On My Head

Self Portrait

Feb. 2019
 

 

 

1/3

The Weight Of Stones

Digital photography Research

Nov. 2018

1/1

Blind Date

Self Portrait

Sept. 2018
 

 

1/5

According to the British think-tank "Oxford Research Group", out of a total of 113,735 civilian deaths and combatants during the current Syrian war, 11,420 Syrian children (aged under 17) were killed.

I wash myself every day with Aleppo soap.

Realities collide.

Aleppo Bird

Sculpture on Allepo Soap
Sept. 2018

​​

1/3

My mother was used to turn on candles at night Sometimes she was talking to the little flames "In the dark, you need one candle, at least..."  
 
Then, most of times at night I was watching candles, with my mother.  
"Are they dancing? "  "Yes, light is life. Being alive is a dance."

Watching lights dance

Video 3'33''

Mar. 2017

1/1

The ride

Experimental video | 2016 | France | 14’40’’ | Color | Stereo | 16:9 | HD

 

‘Perhaps it was because of the permanent rumbling because we were following an abyss in the dark Perhaps because of the fear we didn't have or maybe because of her smile outside of time’

‘Peut-être était-ce à cause du grondement permanent parce que nous suivions un abîme dans le noir Peut-être à cause de la peur que nous n’avions pas ou peut-être à cause de son sourire en dehors du temps’